Chronologie des événements :

 

1996

  • Parution de l’étude : « Le répit des services essentiels » (Étude des besoins de répit et proposition d’un modèle d’organisation) 

  • activités répit dans une maison de répit

  • places de répit en RTF (Ressource de type familiale)

  • places en garderies et halte-garderie

  • services de gardiennage avec formation adaptée

1997

  • La TCRAPHL (Table de concertation régionale des associations de personnes handicapées de Lanaudière), dans le cadre du mandat régional de  répit a, entre autres responsabilités, celle de mettre sur pied et d’assurer le suivi d’une banque de gardiens et gardiennes.

  • Rencontre avec les organismes dans le but d’identifier le type de mesure à mettre en place.

  • Financement accordé par le ministère de la santé et des services sociaux.

1998

  • 1er axe de développement de PSTR soit une desserte des MRC L’assomption et MRC Les Moulins.

  • L’Association Les Amis de la déficience intellectuelle Rive-Nord héberge le projet et effectue les versements hebdomadaires de paie. Rattachement administratif à la TCRAPHL.

  • Création du comité de suivi : SARL, AQEA, Les Amis de la DI, SR Filandières, CR Bouclier, CLSC Lamater et Meilleur. Son rôle est de faire la promotion du service et donner son avis sur les orientations et fonctionnement de ce dernier.

  • Naissance de la mesure de répit RTF au Polygone

1999

  • Rencontre de réflexion sur l’élargissement du mandat de PSTR aux MRC Joliette, Autray, Matawinie, Montcalm

2000

  • 2ième axe de développement de PSTR soit :

  • l’élargissement du mandat aux 6 MRC (gardiennage, infos…)

  • centralisation des infos répit avec transfert de la ligne 1-877

  • PSTR devient la porte d’entrée (inscription…) pour la mesure répit RTF

2002

  • Appel d’offre pour parrainage administratif de PSTR.

2003

  • Transfert administratif et physique de PSTR à la Maison Clémentine (1er avril 03)

 

Au fil des ans, PSTR a :

  • travaillé différents outils et contribué à modifier quelques procédures pour améliorer la transmission des infos-répit et les échanges entres les différents partenaires…

  • été témoin de l’augmentation constante des demandes.

  • travaillé en étroite collaboration avec les partenaires du comité de suivi.

  • Été contraint de travailler à 2 réorganisations majeurs depuis sa création

 

2007

  • Transfert administratif et physique de PSTR à l’Association des personnes handicapées secteur Berthier (oct 2007)APHSB

 

« Une main tendue dans une zone grise, la main du cœur qui vient unir et supporter les gens. Permettant de garder la tête haute et le rapprochement entre aidants. Un service d’accès au répit, pouvant être utilisé de jour et ou de nuit, selon les besoins. »